Accueil > Actualités > 35 maires démissionnent pour protester contre la fermeture des urgences
BrèvesCollectivités territorialesSocial

35 maires démissionnent pour protester contre la fermeture des urgences

Pour contester l’annonce de la fermeture des urgences la nuit à l’hôpital de Clamecy, dans le département de la Nièvre, 35 maires menaçaient depuis quelques jours de démissionner. Ils dénoncent une décision dramatique pour leurs communes car ces urgences sont essentielles : « Elles sont à un quart d’heure de route. Si elles sont fermées, il faut près d’une heure pour arriver à Nevers. En hiver, avec la neige ou le verglas, c’est pire, il faut une heure et demie à deux heures. »

Face à l’absence de réponse, les maires, ainsi qu’une quarantaine de leurs adjoints doivent déposer leur démission aujourd’hui à la sous-préfecture. Le préfet dispose d’un mois pour accepter ou refuser leurs démissions.

Lire l’article du Monde