Accueil > Actualités > Récit de campagne : le jour où j'ai déposé ma liste en préfecture
En route vers les élections

Récit de campagne : le jour où j’ai déposé ma liste en préfecture

Chez MonMandatLocal.fr, lundi rime avec « coulisses des campagnes électorales ».

Martin, maire d’une commune de 9 000 habitants pour les municipales 2020, nous raconte comment s’est passé son dépôt de liste en préfecture en 2014.

Les accords de dernière minute

En janvier 2014, quatre listes dont la mienne avait annoncé leur volonté de se présenter aux élections municipales.

Etant issus de l’équipe municipale sortante, notre liste s’est rapidement complété, nous n’avions aucun mal à trouver des volontaires pour nous rejoindre. Le rythme était bien engagé, nous étions très sereins, jusqu’à la dernière semaine avant la date limite de dépôt de notre liste en préfecture.

Jusqu’alors bien engagés, nous avions désormais le plus grand mal à trouver les 6 derniers noms pour compléter notre liste.

Si nous nous faisions discrets sur le sujet, notre liste étant affichée sous une étiquette politique, nous commencions à être à court de solutions.

L’une de mes colistières m’a finalement révélé que l’une des listes citoyennes qui se présentait face à nous allait finalement abandonné la course faute de trouver le nombre de candidat.e.s suffisant.

Rapidement, j’ai décidé de prendre contact avec les chef.fe.s de file de cette liste dont nous étions assez proches en termes d’idées et de projets pour la ville, la seule nuance étant que nous affichions une couleur politique contrairement à eux.

Après plusieurs jours de tractations aussi bien auprès de mes colistiers qu’avec l’autre liste, nous sommes finalement parvenus à ajouter 6 candidat.e.s à notre liste pas moins de deux jours avant la date limite de dépôt de la liste.

Récupérer les déclarations de candidature, une véritable course contre la montre

Pris par nos négociations de dernière minute, nous avions oublié l’essentiel : préparer le dossier à déposer en préfecture !

Deux jours avant la date limite de dépôt de dossier, il nous fallait récupérer une trentaine de déclaration de candidature… Mon équipe étant particulièrement motivée et réactive pour construire des projets pour la commune, l’était beaucoup moins lorsqu’il s’agissait de faire de la paperasse !

Les nom, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession de chacun des candidats… La mention “ La présente signature marque mon consentement à me porter candidat à l’élection municipale sur la liste menée par (indication des nom et prénoms du candidat tête de liste). ” Ces éléments qui paraissent simples aux premiers abords n’étaient pas complets dans la moitié des déclarations que nous recevions de la part de nos colistiers.

Un casse-tête sans nom, c’est pourquoi la veille du dépôt, avec deux autres de mes colistières nous nous sommes répartis l’ensemble de la liste.

Nous nous sommes rendus chez les candidat.e.s un par un pour finaliser les déclarations et nous assurer que rien ne passait à la trappe.

Cela a été une des étapes les plus stressantes de ma campagne en 2014, on ne m’y reprendra plus… En 2020 j’anticipe !

Retrouvez les conseils de campagne MonMandatLocal :