Accueil > Actualités > #MaVilleEgalitaire : une gouvernance paritaire pour des villes égalitaires !
Parité et femmes en politique

#MaVilleEgalitaire : une gouvernance paritaire pour des villes égalitaires !

Vous êtes candidat·e aux municipales ? La newsletter Les Glorieuses et le réseau Elues Locales lancent la charte #MaVilleEgalitaire.

Pourquoi une ville égalitaire ? Parce que les femmes représentent 51,5% de la population, 52,3% de l’électorat. Mais ce n’est pas une question de chiffre, c’est une question morale. Les élu·e·s ont la responsabilité de construire des politiques publiques adaptées à toutes et tous.

Une charte pour quoi faire ?

Une ville égalitaire, c’est quoi ? C’est une ville sans violences faites aux femmes et commises par les hommes. C’est une ville où les femmes et les hommes ont un accès égal aux ressources et aux services publics. C’est une ville pensée par et pour les hommes et… les femmes. 

La charte #MaVilleEgalitaire encourage les candidat·e·s aux mandats locaux à intégrer dans leurs propositions des éléments qui améliorent concrètement la vie des femmes au quotidien. 

LA CHARTE

  1. Pour une santé égalitaire : mise à disposition de produits menstruels bio dans les établissements publics de la ville en partenariat avec la région (lycée, collèges, mairies, écoles, …). Selon un sondage de la newsletter pour ado Les Petites Glo, 92% des sondé·es annoncent que leurs règles les ont déjà empêché d’aller : en cours / faire du sport/ d’entreprendre des activités sociales et 88% se sont déjà retrouvé·es en pénurie de protections à l’école
  2. Pour une culture égalitaire : veiller à respecter une parité dans les rétrospectives pour une plus juste représentation des deux sexes dans les collections permanentes ou encore encourager une plus juste répartition des hommes/femmes parmi les auteur·e·s et accompagnement des livres sexistes d’un mot explicatif de mise en contexte. 
  3. Pour une gouvernance paritaire : mise en place d’un budget genré avec un objectif d’allocation des ressources toujours plus équitable entre les femmes et hommes administré, respecter la parité dans le haut management des administrations publiques, agences, directions opérationnelles, favoriser l’accès des femmes au statut de “vice-présidente” et de “présidente” des intercommunalités.
  4. Pour une politique contre les violences aux femmes : mise en place d’une campagne dans l’espace public pour lutter contre le harcèlement de rue, proposer un accompagnement économique des femmes victimes de violence au sein de leurs foyers comme en Espagne, ou encore favoriser de la sensibilisation des APHP de la circonscription aux violences obstétricales et gynécologiques ainsi qu’aux dépressions post-natales. 
  5. Pour un accompagnement des entreprises vers l’égalité : création d’un charte Action Egalité Femmes-Hommes pour favoriser les entreprises et institutions de la circonscription à s’engager pour l’égalité. Ce label (type label environnement avec les entreprises) intègrerait des points clés comme le congé paternité ou encore l’égalité salariale.
  6. Pour une répartition des délégations d’élu.e.s sans stéréotype : la règle “aux femmes la petite enfance, aux hommes le budget !”n’a plus sa place dans la gouvernance de 2020. En constituant nos exécutifs, nous nous engageons à favoriser l’ouverture des sujets dits “masculins” auprès des femmes.
  7. Pour une démocratie participative égalitaire  : pour que la démocratie participative permette de faire émerger les propositions des femmes, instaurons la prise de parole alternée dans les instances participatives. 

#MaVilleEgalitaire