Accueil > Actualités > Femmes et ruralité : toutes et tous égaux face aux services publics ?
ActualitésEluesLocales

Femmes et ruralité : toutes et tous égaux face aux services publics ?

En 2019, le réseau EluesLocales a contribué à l’élaboration du rapport «Femmes et ruralités» réalisé par le Centre Hubertine Auclert.

Ce qui ressort de l’enquête en Ile-de-France

  • Les conditions d’emploi précaires touchent davantage les femmes rurales. Celles-ci sont près de 39 % à être employées à temps partiel (contre 29 % de l’ensemble des Françaises).
  • L’articulation des temps de vie reste difficile. Dans les départements les plus ruraux, on comptabilise 39 places d’accueil et de garde pour 100 enfants en bas âge, contre 50 au niveau national.
  • En Île-de-France, les femmes sont moins détentrices du permis de conduire (70 %) que les hommes (82 %).
  • Le taux de gynécologues pour 100 000 habitant-e-s est de 14,2 en zone dense. Pour les zones rurales d’Ile-de-France, il n’est que de 1,1.
  • Et la représentation des femmes dans les intercommunalités ?
    35,5 % des conseiller-e-s communautaires sont des femmes
    21,9 % des vice-président-e-s sont des femmes
    3 femmes sont présidentes sur les 43 intercommunalités
    3 intercommunalités ont des exécutifs composés à 100 % d’hommes

EluesLocales s’engage et porte le débat dans les territoires

En réaction à cette enquête, les réseaux locaux EluesLocales ont initié une série de rencontres dans les départements.

Ces échanges ont été l’occasion d’aborder les enjeux de l’engagement en zones rurales. Tout en prenant la mesure des inégalités d’accès aux services publics entre les femmes et les hommes en milieu rural.

En 2020, nous porterons le débat plus loin, en intégrant une plénière de travail sur le sujet pour chacune des Journées des Femmes Elues en région.