Chez MonMandatLocal.fr, lundi rime avec « coulisses des campagnes électorales ».

Marie, 35 ans, maire d’une commune de 5000 habitants et en campagne pour les prochaines élections, se prête aujourd’hui à l’exercice et nous raconte comment elle a décidé de relever le challenge d’être mère et maire de sa commune.

Mère, salariée à temps plein et engagée

En 2013, alors enceinte de mon deuxième enfant, j’étais engagée pleinement pour la commune en tant qu’adjointe à l’urbanisme mais aussi comme militante associative. 

Avec un travail à temps plein, j’avais déjà bien à faire et m’affolais quotidiennement de voir les heures défiler et les journées s’acharner à ne pas dépasser les 24 heures… J’envisageais à ce moment-là de ralentir le rythme pour l’arrivée de mon second fils mais c’était sans compter sur mon maire de l’époque. 

Celui-ci avait décidé de ne pas se représenter et après m’avoir convoqué dans son bureau un matin de septembre, il m’a annoncé qu’il souhaitait que je prenne le relais pour porter la nouvelle liste des municipales en 2014. 

Coup de massue, puisque du haut de mes 28 ans j’étais loin d’envisager qu’il puisse vouloir me confier une telle mission.

Relever le défi

Un peu sonnée à la suite de cette réunion, les premiers doutes n’ont pas manqué de me saisir. En plus de n’avoir aucune idée de la manière dont j’allais organiser ma vie avec un tel mandat, je n’étais pas certaine d’être à la hauteur de la tâche.

Ce soir-là, je suis rentrée rapidement et ai eu comme premier réflexe d’en parler à celui qui partage ma vie et m’a soutenu aussi bien dans notre vie de couple et de parents que pour me permettre d’assumer mon mandat et les réunions tardives qui vont avec. 

Lui n’était étrangement pas inquiet et même très fier de moi. Nous avons passé une soirée entière à réfléchir aux solutions d’organisation pour me permettre de gérer sereinement ma grossesse, la campagne et le travail. Prêt à s’engager et prendre une plus grande partie de « la charge mentale » du foyer, nous avons décidé ensemble que je ne travaillerais plus qu’à mi-temps si je gagnais l’élection et surtout de sanctuariser des temps dédiés à la famille au moins le dimanche.

6 ans après, je fais le choix de me représenter

J’ai eu la chance de vivre ces 6 années de mandat de maire pleinement, d’avoir un ancien maire qui a été transparent avec moi sur le temps que j’allais devoir y consacrer et une équipe solide et renouvelée sur laquelle m’appuyer et avec qui nous avons notamment repensé les horaires des réunions de travail.

J’ai vécu deux grossesses et ai trouvé le temps d’aménager un peu mon bureau de maire, et oui les dessins de mes enfants fleurissent sur les murs et je l’assume pleinement. 

Les habitants et habitantes de ma commune ont vécu cela d’un très bon oeil, je pense qu’ils se sont même mieux identifiés à moi grâce à cela. Après tout, un ou une maire représente et relève les mêmes défis que ses administrés et l’engagement en fait partie. Me voilà donc fin prête pour briguer un nouveau mandat de maire pour les municipales 2020.

Retrouvez nos conseils pour réussir sa campagne des municipales : 

 

 

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

20 − quatorze =