Accueil > Actualités > Fenouillet (31) : un label pour des routes plus sûres
ActualitésGérer sa collectivitéInnover pour son territoire

Fenouillet (31) : un label pour des routes plus sûres

En 2019, 76 communes ont obtenu le label ville prudente de la prévention routière, remis à l’occasion du salon des maires et des collectivités territoriales. Parmi elles, Fenouillet, en Haute-Garonne, se réjouit de voir ses efforts récompensés.

La prévention routière récompensée

Pour la deuxième année consécutive, la prévention routière a récompensé les communes ayant œuvré pour réduire les accidents sur leur territoire. A Fenouillet, 5 500 habitants, délester la route nationale toute proche a poser quelques problèmes et amené les élus à procéder à des aménagements.  « Nous avons installé un ralentisseur en cœur de ville pour réguler la circulation et la vitesse » précise Henri Rufau, premier adjoint de la commune, en charge des transports, de la voirie et de la sécurité.

Ce type de disposition s’inscrivait parmi les critères requis pour prétendre au label ville prudente. La commune a mis en place d’autres infrastructures routières pour renforcer la sécurité dans ses rues. Des ralentisseurs, des plateaux traversants, des routes en bon état contribuent à garantir la sécurité de tous. « C’est du bon sens d’entretenir sa commune » insiste l’adjoint au maire. 

Améliorer la visibilité et favoriser les déplacements doux

Fenouillet a également mis en place un programme d’amélioration de l’éclairage public et multiplier les pistes cyclables pour relier les différents quartiers. « Il y a une stratégie globale, transversales qui associe la sécurité à l’environnement avec des led pour faire des économies d’énergie notamment. » 

Outre les obligations légales auxquelles la commune a répondu pour rendre plus visible les passages pour personnes à mobilité réduite, elle a choisi de multiplier les stationnements en cœur de ville. Ainsi 200 places de parking ont vu le jour à proximité des structures municipales telles que les établissements scolaires, le gymnase, la mairie…

Nous n’avions pas de point de dangerosité particulier sur la commune mais un souci d’améliorer l’existant et veiller à ce que rien ne se délabre.

Gilles Broquere, Maire de Fenouillet

Un pari qui ne se fait pas sans soutien !

Côté budget, l’adjoint rappelle que la compétence voirie tout comme l’éclairage relève de la métropole. Toutefois, la commune bénéficie annuellement de près de 900 000 euros pour entretenir ses rues. Les dépenses pour l’éclairage viennent s’ajouter à ce montant. « Toulouse Métropole encourage ses 37 communes à suivre une démarche de sécurité routière et d’amélioration des infrastructures routières. » Henri Rufau rappelle que de récents sondages auprès des habitants ont mis la sécurité parmi leurs premières préoccupations. 

Pour répondre aux attentes de la population, la mairie de Fenouillet déploie peu à peu des caméras dans les rues de la ville tandis que les quatre policiers municipaux veillent depuis un poste de contrôle. « Nous intervenons également auprès des écoles avec le souhait de renouveler ces expériences mais il n’est pas évident de le faire tous les ans » reconnait l’adjoint. 

Associer les citoyens 

Les actions menées entre 2017 et 2018 auprès de la population pour sensibiliser à la place des personnes à mobilité réduite ou les animations organisées en partenariat avec la sécurité routière pour mettre en garde sur les accidents et la conduite en état d’ébriété ont également participé au choix de la commune de solliciter le label « ville prudente ». Pour l’obtenir, les collectivités intéressées peuvent soumettre leur candidature en ligne directement sur ce site.  Elles répondent à un questionnaire portant sur leurs actions en termes de prévention et sécurité routières. Elles doivent également s’acquitter de frais de dossier d’une valeur de 70 €.

S’en suivra une visite effectuée par les bénévoles de l’association pour les communes présélectionnées pour définir le niveau de labellisation, ce dernier allant de 1 à 5. Décerné pour trois ans, le label a déjà été attribué à 212 villes françaises qui peuvent désormais arborer le panneau « Ville (ou village) prudente ».