Chez MonMandatLocal.fr, lundi rime avec « coulisses des campagnes électorales ».

Aujourd’hui, Vincent, qui mène une liste pour la première fois dans une commune de 9000 habitants dans le Gard, revient sur sa préparation estivale des élections municipales 2020.

Me lancer, l’étape la plus évidente :

Au mois de mars dernier, j’ai pris la décision de monter ma propre liste pour les élections de 2020. Ce choix, je l’ai fait consciemment et après avoir vu l’équipe municipale en place faire un dernier grand bilan de ses actions de mandat.

La peur de voir ma commune continuer de s’enliser par manque d’ambition et de vision de l’équipe en place m’a poussé à me lancer et je n’ai eu aucun mal à m’entourer de nombreuses personnalités prêtes à se lancer dans l’aventure.

Rapidement, nous nous sommes attelés à la phase la plus passionnante d’une campagne, celle de la construction du programme et de la concertation auprès des citoyens et citoyennes quant à leurs attentes pour la commune.

Nous avons passé plusieurs mois riches en échanges et découvertes sur le fonctionnement de notre commune.

La prise de conscience :

Puis le mois de juin est arrivé, d’autres candidatures se sont dévoilées et étant nouveaux dans ce milieu politique, nous avons commencé à être attaqués sur notre capacité à mener et financer notre campagne.

Piqué au vif par ses attaques mesquines, j’ai commencé à me renseigner sur le financement d’une campagne, la levée de fonds, la nomination d’un mandataire financier, etc.

C’est en voyant les articles de lois défiler, les nombreux sites spécialisés, les articles de presse sur des élections annulées que j’ai pris pour la première fois réellement conscience de l’ampleur de la tâche.

Passé les premiers vertiges et une fois les trop nombreux onglets ouverts sur mon ordinateur refermés, j’ai décidé de profiter du calme estival pour me plonger plus longuement sur la « to-do list » de notre campagne.

J’ai fouillé ma liste de contacts pour y trouver des communicant.es, des expert.es juridiques et toutes les personnes à même de nous aider mon équipe et moi.

Une méthode construite à plusieurs :

Pour ne pas me retrouver complètement noyé face à ses responsabilités, j’ai fait le choix de déléguer une partie des tâches auprès du noyau dur de ma liste en fonction de leurs compétences.

Rapidement, nous avons trouvé une méthode de travail pour nous organiser, quand l’une a mené les recherches sur le financement, l’autre s’est plongée sur la lourde tâche des règles de communication et à quelques jours du lancement officiel de la campagne (le 1er septembre 2019), nous sommes prêts à relever le défi.

Retrouvez l’ensemble de nos conseils pour mener et financer votre campagne et télécharger notre guide sur les élections municipales :

rendez-vous sur l’espace membre

 

 

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

dix + 3 =