L’inquiétude des maires face à l’augmentation du coût de la place en crèche

Le coût de la place en crèche va augmenter dès la rentrée de septembre, la Caisse nationale des allocations familiales vient en effet de publier la circulaire relative à l’évolution du barème national des participations familiale de 0,8% chaque année d’ici à 2022.

Dans le même temps, le plafond de ressources des famille va également être revu, pour atteindre 6 000 euros en 2022 (contre 4 874 euros en 2018). Enfin, le barème micro-crèche va être aligné sur celui de l’accueil collectif.

Cette réforme dont de nombreux élus n’ont pris connaissance qu’en juin, inquiète. En effet nombre de communes vont se retrouver dans l’impossibilité technique de revoir tous leurs contrats d’ici à septembre : une délibération en conseil municipal est en effet nécessaire pour modifier les tarifs de leurs établissements d’accueil du jeune enfant. Il est ensuite nécessaire de revoir les tarifs de chaque contrat.

Des élus avancent également que le moment politique de cette augmentation n’est pas le plus opportun, à seulement six mois des élections municipales et demandent donc un report de la réforme au 1er janvier 2020.

Un report permettrait selon eux d’embaucher du personnel supplémentaire pour revoir les contrats des familles et les informer que cette augmentation tarifaire n’est pas le fait des municipalités.

 

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

4 × cinq =