Depuis ce dimanche 1er septembre, la campagne électorale est officiellement lancée. Différentes règles s’appliquent d’ores et déjà aux élus candidats à la reconduction de leur mandat.

La communication institutionnelle des collectivités est particulièrement encadrée : il est interdit de publier un bilan dans lequel un candidat à l’élection est prenante, ou contenant des propos partisans. Il est également déconseillé d’adopter tout changement dans la communication de la collectivité : accélération de la fréquence de diffusion, diffusion de numéros spéciaux, augmentation du nombre des publications.

La collectivité doit en outre veiller à ne pas octroyer d’avantages à un candidat. Les élus doivent faire la distinction entre l’administré (usager des services publics) et l’électeur. Cette règle permet de respecter l’égalité entre tous les candidats aux élections, qu’ils soient issus de la majorité sortante ou pas.

Les candidats aux élections municipales et notamment les élus sortants, ne peuvent en aucun cas avoir recours aux moyens humains de la collectivité pour effectuer leur propagande électorale. Ils peuvent participer à la campagne électorale en conservant la réserve d’usage qui limite leur liberté d’expression dans l’exercice de leurs fonctions.

Vous aussi, exprimez-vous !

Please enter your comment!
Veuillez renseigner votre nom ici

16 + neuf =